Vous êtes ici : Accueil  >  Insertion et emploi

Travailler dans le secteur privé

Dans le secteur privé, comme dans la fonction publique, l'accès à tout emploi est ouvert aux personnes handicapées, sans discrimination et l'employeur va avant tout recruter une personne qui puisse apporter une compétence et des qualités professionnelles à l'entreprise. Afin de garantir le respect d'égalité de traitement à l'égard des travailleurs handicapés, les entreprises doivent prendre les mesures appropriées pour vous permettre d'accéder à un emploi (avec aménagement si besoin) ou de conserver votre emploi correspondant à votre qualification, ou pour qu'une formation adaptée à vos besoins vous soit dispensée.

Article libre

 

Prise en charge de l'entreprise

L'entreprise s'adapte au handicap

Afin de garantir le respect d'égalité de traitement à l'égard des travailleurs handicapés, les entreprises doivent prendre les mesures appropriées :

  • pour vous permettre d'accéder à un emploi (avec aménagement si besoin)
  • de conserver votre emploi correspondant à votre qualification
  • pour qu'une formation adaptée à vos besoins vous soit dispensée

Des aides compensatoires aux entreprises

Tout ou partie des dépenses supportées à votre embauche par l'employeur peuvent être compensées par des aides, notamment de l’AGEFIPH.

Les droits du travailleur handicapés en entreprise

Lorsque vous exercez une activité en milieu ordinaire vous relevez des dispositions du code du travail ainsi que de la convention collective applicable à l'entreprise. Vous pourrez vous adresser aux délégués du personnel.

Le recrutement

Différentes voies de recrutement

Les voies et pratiques de recrutement dans les entreprises sont très variées, y compris pour les travailleurs handicapés. Certaines fois, l'employeur va faire appel à des organismes privés ou publics pour rechercher des candidats reconnus travailleurs handicapés qui correspondent au poste à pourvoir.

Il ne doit pas y avoir de discrimination à l'embauche et l'inspection du travail, les organisations syndicales ou associatives, et la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations (La Halde) y veillent.

Les types de contrats

Les contrats proposés sont aussi très variés :

  • contrat à durée indéterminée, le plus souvent
  • contrat à durée déterminée
  • le contrat de travail temporaire passé avec une agence d'intérim

Le médecin du travail

Il est votre interlocuteur privilégié dans l'entreprise

Il est le seul habilité à apprécier votre aptitude médicale au poste de travail :

  • dès la visite médicale d'embauche
  • lors des visites médicales périodiques
  • lors des visites de reprise après un accident de travail ou un arrêt de travail prolongé

Il fait le lien entre vous et l'employeur ou la sécurité sociale

Le médecin du travail formule également des propositions de mesures, notamment de transformation de poste.

Il vous reçoit en visite de pré-reprise après un arrêt prolongé (à votre demande, sur conseil de votre employeur, ou d'un médecin généraliste ou spécialiste...) et assure un lien avec le médecin conseil de la sécurité sociale. 

Il est tenu au secret professionnel, ses visites sont gratuites pour le salarié.

L’aide à l’insertion professionnelle

Dans les établissements d’enseignement supérieur, vous trouverez des relais pour vous aider à trouver des stages et un emploi en fin de cursus tels que :

  • Les bureaux d’Aide à l’Insertion Professionnelle (BAIP)
  • Les associations qui travaillent en collaboration avec les universités

Ils vous permettent de rencontrer des entreprises, vous rendre à des forums.

Les services de l’Agefiph

Faciliter l’embauche et l’intégration des personnes handicapées dans les entreprises du secteur privé est également la mission de l’Agefiph qui a mis en place de très nombreux services pour les travailleurs.

Cap Emploi

Des conseillers du réseau Cap Emploi sont présents dans chaque département.

À qui s'adresse Cap Emploi ?

Ce service est dédié aux personnes reconnues handicapées, inscrites ou non à Pôle emploi et ayant besoin d'un accompagnement spécialisé, compte-tenu de leur handicap.

Insertion professionnelle et suivi d'embauche

Selon les sujets, les conseillers peuvent faire appel à des prestataires (centre de bilan, organisme de formation,etc.).

Les conseillers apportent aides et conseils personnalisés à toutes les étapes du parcours d’insertion professionnelle :

  • ils vous conseillent pour la recherche d’emploi (CV, lettre de motivation, entretien de recrutement,etc.)
  • vous proposent des offres d’emploi
  • vous mettent en relation avec des employeurs du secteur privé

Les conseillers mettent en place un suivi de l’embauche

  • pour s’assurer de votre intégration dans l’entreprise,
  • pour sensibiliser vos collègues et votre hiérarchie à votre accueil
  • pour informer votre entreprise sur les aides et dispositifs existants pour conserver’emploi en cas d’aggravation du handicap ou d’évolution du poste de travail.

Le service "Appui projet"

L’AGEFIPH propose le service "Appui projet" pour permettre aux personnes handicapées de clarifier leurs choix professionnels futurs, d’esquisser leur projet et de valider des pistes de métiers dans l’entreprise.

À qui s'adresse ce service ?

Le service s’adresse à toutes les personnes qui déposent une demande de R.Q.T.H. et d’orientation professionnelle auprès de la M.D.P.H. Plus précisément, il concerne les personnes pouvant à priori travailler en milieu ordinaire et incertaines quant à leur projet professionnel.

Entretien d'orientation et immersion en entreprise

Le service est assuré par un expert de l’orientation, sélectionné et mandaté en commun par l'AGEFIPH et la M.D.P.H. L'expert vous reçoit en entretien pour l'aider à cerner le(s) secteur(s) d'activité correspondant à vos aspirations et au marché du travail local. Il vous propose des périodes d'immersion en entreprise pour découvrir un métier, une entreprise, un secteur d'activité, etc.

Le service appui projet est d’une durée de 40 heures dont 32 heures maximum en entreprise. Sont pris en charge ou défrayés :

  • Les frais de déplacement
  • Les frais de de garde d’enfants,etc.
  • les moyens spécifiques pour compenser le handicap (interprète en L.S.F.)

Comment faire la demande ?

Vous devez faire la demande pour bénéficier de ce service auprès de la M.D.P.H. au moment du dépôt de reconnaissance "travailleur handicapé" et d’orientation professionnelle.

Mis à jour le 31 janvier 2012

Plan du site | Liens utiles | Contact | Mentions légales |

©2010 Ministère Education nationale, Enseignement Supérieur et Recherche - Tous droits réservés