Vous êtes ici : Accueil  >  Actualités

7 contrats doctoraux pour les étudiant.e.s handicapé.e.s pour la rentrée universitaire 2011

Le Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche mène une politique active en faveur des personnes s'engageant dans la préparation d'un doctorat. Les étudiant.e.s handicapé.e.s sont largement sous-représenté.e.s parmi les doctorant.e.s préparant une thèse : 1.8% contre 6.16%. En effet, les étudiant.e.s handicapé.e.s privilégient les formations courtes, plus lisibles en terme de débouchés.

 

Actualités
05 avril 2011

Le passage du Master 1 au Master 2 opère une sélection (7.77% contre 12.52%) alors que le nombre d'étudiant.e.s handicapé.e.s en licence (13.09%) est sensiblement identique au nombre d'étudiant.e.s valides (14.29%). Cette difficulté du passage du M1 au M2 est pour due à l'auto-censure, et pour partie aux incertitudes liées aux débouchés en doctorat.

Pour y remédier, le Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche a décidé de favoriser la création d'un vivier de docteur.e.s handicapé.e.s en offrant à des candidat.e.s handicapé.e.s des contrats doctoraux venant en plus du contingent habituel délivré par la voie classique. Ce vivier permettra aux universités et organismes de recherche et aux entreprises publiques ou privées de développer une politique de recrutement de candidat.e.s de très haut niveau de qualification.

7 contrats doctoraux seront ainsi offerts en 2011 à des candidat.e.s handicapé.e.s qui désirent poursuivre au-delà du Master 2 leur cursus. Ce chiffre passera à 10 en 2012 puis 15 en 2013 et finalement 45 en 2015. Rien ne s'oppose à ce que les établissements eux-mêmes réservent à leur seule initiative des contrats doctoraux pour des étudiant.e.s handicapé.e.s venant ainsi enrichir le nombre de contrats offerts par le ministère.

Les universités qui accueilleront ces candidats seront remarquées pour leur réactivité à un dispositif nouveau ; elles seront associées à la promotion de cette action au plus haut niveau de formation de l'enseignement supérieur que le ministère mènera afin d'en assurer le succès.

Les étudiant.e.s relevant de ce dispositif devront avoir obtenu la Reconnaissance en Qualité de Travailleur handicapé (RQTH) ou justifier d'un dossier en cours de traitement dans une Maison Départementale des Personnes Handicapés (MDPH). Les étudiant.e.s concerné.e.s devront avoir identifié un laboratoire de rattachement.

Le dossier devra comporter :

1. Le curriculum vitae de l'étudiant.e.
2. Une lettre du directeur ou de la directrice du laboratoire qui accueillera l'étudiant.e expliquant le projet de recherche et les modalités d'intégration de l'étudiant.e dans le laboratoire ou l'unité de recherche.
3. Une lettre de l'Ecole Doctorale montrant son implication dans ce projet.
4. Une lettre du Président ou de la Présidente de l'Université ou de l'organisme mettant en avant la politique globale de son établissement en matière de handicap et son soutien à la candidature.

Le dossier sera envoyé par courriel avec accusé de réception aux adresses suivantes avant le 15 avril 2011:
jean-jacques.malandain@recherche.gouv.fr , copie à mipadi@recherche.gouv.fr

 

Mis à jour le 07 décembre 2011

Plan du site | Liens utiles | Contact | Mentions légales |

©2010 Ministère Education nationale, Enseignement Supérieur et Recherche - Tous droits réservés